Fromager Gastronomie Marseille MARSEILLE, chroniques gourmandes Provence
FROUMAÏ, l’instant fromager sur la Canebière….

FROUMAÏ, l'instant fromager sur la Canebière....

Depuis que FROUMAÏ s'est installée non loin de l'église des Réformés, la Canebière est moins palote. Très vite, le bruit a couru. Les gens qui aiment le fromage sont comme les gens qui aiment le vélo, quand ils se rencontrent, ils ne parlent plus que de çà.

En lire plus...
Atmosphère Gastronomie Humeur Métiers de bouche Non classé
LE PRIX DU CROISSANT… SANS LE CROISSANT

LE PRIX DU CROISSANT... SANS LE CROISSANT

Mordre dans un croissant de catalogue, et celui bien feuilleté, issu du savoir-faire d'un vrai boulanger, sont deux expériences qui nous apprennent la frustration et le plaisir. D'un point de vue philosophique, réjouissons-nous de l'expérience, d'un point de vue pratique, la frustration du matin est insupportable. Beaucoup d'entre nous ont renoncé au croustillant, au fondant, à la longueur e

En lire plus...
Atmosphère Gastronomie Marseille Non classé Polar
La bonne soupe de Boule

La bonne soupe de Boule

- Qui c’est ? - Ouvre, Boule ! c’est Casa. - Rentre, mon petit. Elle serre fort son visage fripé contre les joues de Casa et sonne deux grosses bises. - Boudiou, que tu es beau ! Assied toi, minot, je vais te faire un bon café. Au quartier, Boule c’était un peu notre maman. Rossi, son fiston, on l’a trouvé un matin d’octobre devant le MaxiClub, 2 balles dans la tête, une autre dans le cœur.

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Hôtel Portraits Provence
Julie au petit royaume de la Benvengudo Les Baux-de-Provence

Julie au petit royaume de la Benvengudo Les Baux-de-Provence

Enfant, Julie ramassait les tomates, les poivrons, les aubergines plantés par son papa maraicher. Chez Pic, personne n'épluchait les légumes mieux qu'elle, mais rapidement Anne-Sophie la rapprocha des responsabilités. Avec Ducasse, au Louis XV à Monaco, elle grandit encore,... jusqu'à comprendre que la femme d'aujourd'hui est aux commandes. Carole Beaupied-Puetzer lui confia celles des cuisines de La Benvengudo. En cet automne, Julie Chaix nous propose une carte inspirée de son histoire, de ses goûts, de

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Haut- Var Verdon Provence
L’Oeuf Toupinel à la truffe… de Paul Bajade

L'Oeuf Toupinel à la truffe... de Paul Bajade

C’est sa création majeure, elle contient tout Bajade. Une prose culinaire inspirée de la simplicité, proche de la cour de ferme et du bon sens paysan.

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Pays Touristiques
Un dimanche au CARRÉ d’ANGE à Montauroux…

Un dimanche au CARRÉ d'ANGE à Montauroux...

Pour en savoir plus, j'ai goûté les Langoustines tièdes sur des cannellonis à la niçoise … C'est sûr, ce garçon a aimé la cuisine de sa mamie. David est radieux, sa cuisine l'est aussi.

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Haut- Var Verdon Hôtel Provence
AU CALALOU, LES ARÔMES ET LE GOÛT…

AU CALALOU, LES ARÔMES ET LE GOÛT...

C’est une jolie carte aux senteurs de bois et d’humus, jus de viandes, champignons, bouillons de poissons, de legumes,.. que Mickaël Labat Gest nous propose à la Table du Calalou à Moissac Bellevue. La Bastide s’ouvre aux réjouissances gastronomiques de l’automne, l’occasion pour Table de Chef de goûter à la

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Humeur Provence
AILLEURS OU NULLE PART …

AILLEURS OU NULLE PART ...

Gérald Passédat ne dirige plus les cuisines du Lutetia à Paris. A mon avis, il a déjà beaucoup à faire à Marseille. L'inconvénient avec les grands chefs c'est qu'ils ne sont jamais là quand on s'assoit à leur table. Ils ne sont pas ailleurs, ils sont nulle part. Gérald Passédat partageait son existence entre n'être pas au Petit Nice à Marseille et n'être pas au Lutetia à Paris. Il y a peu, il consacrait aussi une large partie de son temps à n'être pas au Môle du Mucem, ni Chez Albertine, autres affaires marseillaises.

En lire plus...
Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Gastronomie Hautes-Alpes-Isère Pays Touristiques
Les maisons sont coquettes et fleuries comme ….

Les maisons sont coquettes et fleuries comme ....

On l'écoute volontiers évoquer ses passages chez Michel Vignaud à Chablis, Jean Luc Barnabet à Auxerre,... mais Jérémy da Fonseca nous parle surtout d'avenir. Avec Julie, c'est à Corps La Salette qu'ils ont posé leurs valises. Les pèlerins affluent, Notre-Dame de la Salette est proche, les maisons sont coquettes et fleuries comme l'Hôtel de la Poste, un ancien Relais de Poste qu'ils ont acquis en 2015. Tous les deux jouent dans la même cour, celle...

En lire plus...
Chefs & Resto French Riviera Gastronomie Tourisme
Café Telline, une raison de plus d’aimer Port-Grimaud …

Café Telline, une raison de plus d'aimer Port-Grimaud ...

J'ai longtemps ignoré la parenthèse vénitienne de Port-Grimaud, considérant ce montage d'hommes d'affaires déterminés comme une triste et sombre prédiction de lendemains désenchantés. J'ai mis fin à ce véto idéologique lorsque j'ai appris que Jean Claude Paillard est l'heureux chef propriétaire du "Café Telline" à Port Grimaud.

En lire plus...