Chefs & Resto Chroniques gastronomiques Fromager Gastronomie Métiers de bouche Provence

Le Picodon, le nourrisson et le vétéran

Mettez du Picodon à votre table. Déclinez le en plusieurs versions. On peut le déguster blanc et fondant à partir de 12 jours d’affinage, au terme de son premier mois, il entre dans sa vie d’adulte. Il n’a plus la blancheur du nourrisson. Désencombré de sa fraîcheur, les moisissures lui donnent du caractère… Un petit goût de noisette et de fruit… Après 2 années d’affinage, on l’aime pour d’autres raisons, c’est une vieille croûte. Sa fin est pénible, on est aux soins. Pour lui conserver de la souplesse, on le lave à l’eau claire,.. ou au vin d’Ardèche. C’est dans cette version vétéran fourbu que je l’aime. Endurci et cassant, un rataillon hideux, piquant,.. sublime.

Partager :